Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer
Retour
La Saint Charles / 1983-1994

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

La Saint Charles / 1983-1994

1983 : La direction du groupe est désormais confiée à Marc Pigelet.

Arrive Peter Ciak un international polonais de 2,18 m qui formera une paire de centres avec Lieder qui permet à l'équipe de finir première de la Poule F et donc de remonter en Nationale 2, mais surtout de jouer la Finale du Championnat de France Nationale 3 finale perdue devant OS Hyères. Un nouveau arrive : Francis Crespin.

L'équipe ira également en 1/4 de finale de la Coupe de France F. F. B. B.

Une ombre à ce tableau idyllique : les décès de Stéphane Hategan et de G. Schwoebel. Maurice LANDRIVON prend la présidence du club, Pierre Moglia, Directeur sportif arrête ses fonctions.

1984 : Arrivée de Skeeter Jackson, qui fera une brillante carrière professionnelle et sera selectionné en Equipe de France après sa naturalisation . Malgré ce renfort, l'équipe ne peut se maintenir en Nationale 2 et finit onzième de la Poule B , sans avoir démérité, mais le départ de Peter Ciak n’a pu être compensé.

1985 : Troisième de la Poule F en Nationale 3, la première est Saint Quentin, l’américain de service est Gregory Johns

1986 : Daniel BOUCHOT est le Président. Création du centre de Perfectionnement avec Gérard Bosc qui accepte de diriger l'équipe. Arrivée de Marc Van Bustele, de Roland Mateu et du canadien John Christianssen . Résultat : troisième de la poule E .

1987 : 2ème de la Poule D de Nationale 3 sous la direction de Bernard Grosgeorges assisté de Michel Longuet.

Une victoire en barrage nous donne accès à la Nationale 2.

Marc PIGELET est nommé président du club.

1988 : Douzième de la Poule B de Nationale 2.

Arrivée de Bernard Faure (St Julien les villas) et Nenad Kovacevic Int. junior (Orly). Chad LIVINGSTON, Américain de service, fut coupé et non remplacé pour les Match retour. Sans cet apport d’un Poste 5 nous redescendrons en Nationale 3

1989 : Premier de la Poule E de Nationale 3.

Arrivées en provenance du PUC de Pascal Gohier et Lionel Jarry. Nous remontons en Nationale 2, toujours avec Bernard Grosgeorges.

1990 : 11ème de la poule B de Nationale 2 avec 11 victoires.

Arrivée de Thierry Cardin (Asnières) et Guillaume Bouzat (INSEP). Aprés un excellent parcours en début de saison, la blessure de Boby Wallace, un des meileurs américains de la SCC puis de son remplaçant Jerry Beck, et une malchance tenace dans les matchs retour, nous conduisent en N3. Bernard Grosgeorges jette l’éponge et passe le relais à Robert Gérard son ancien assistant.

La SCC organise un tournoi au P.O.P.Bercy réunissant les quatre meilleures équipes françaises : ASVEL, Cholet, Pau-Orthez et CSP Limoges à l’occasion du 50ème anniversaire de la FSCF (féderation des patronnages) Objectif : rendre hommage à cette fédération affinitaire dont elle est issue et se refaire une santé financière après une saison mouvementée ;

Hélas ! un nombre de spectateurs insuffisant et des dépenses mésestimées créent un déficit financier qui s’ajoute à celui de la saison écoulée.

1991 : 4ème de la poule E de Nationale 3 avec 12 victoires.

Malgré le renfort de deux intérieurs d’expérience : Mouchel (Levallois) et Duval (Berck), l’équipe placée dans la poule du Havre ne peut remonter. C’est une sévère déception car un effort financier important avait été consenti pour présenter une équipe compétitive. Conséquence : Le déficit cumulé atteint des proportions importantes ; malgré l’engagement de la Mairie et le comportement exemplaire et courageux du Président Pigelet, il faut réduire les charges.

1992 : 12ème de la poule D de Nationale 3 avec 5 victoires.

L’équipe est composée de jeunes espoirs du club encadrés par Philippe Jean-Louis (Coulommiers) et managés par Thierry Dudit ; malgré les efforts de ces jeunes dont David Georges (Levallois) et Lamine Sonko, elle descend en Nationale 4.

1993 : 11ème de la poule F de Nationale 4 avec 5 victoires.

L’incorporation de jeunes cadets : Fredéric Veltin, Hugues Pigelet, Cyril Lemironet ne parvient pas à freiner la chute qui nous conduit en Excellence Région. Thierry Dudit passe le relais à Thierry Jardino entraîneur des Espoirs. Arrivée au Comité Directeur de Martine Mayeux, Yvonne Debonne et Gérard Schopfer ;

1994 : 8ème en Excellence Région

Malgré le renfort de Fréderic Bousson (2m08)(Maccabi) et Fréderic Longchamp (Vaulx en velin), le retour d’ Eric Billon (2m05), et la présence de Lamine Sonko, l’équipe se maintient de justesse.

Consultez également
La Saint Charles / 1995 à aujourd'hui

La Saint Charles / 1995 à aujourd'hui

2014-2015La Saint Charles se classe en troisième position parmi les clubs français en nombre de...

4 janvier 2019
La Saint Charles / 1983-1994

La Saint Charles / 1983-1994

1983 : La direction du groupe est désormais confiée à Marc Pigelet.Arrive Peter Ciak un...

1 juin 1994
La Saint Charles / 1960-1972

La Saint Charles / 1960-1972

Après une fusion avec le Michaël Club de Charenton, la Saint‑Charles d'ALFORTVILLE - CHARENTON...

1 juin 1972
La Saint Charles / 1946-1960

La Saint Charles / 1946-1960

Cette période fut très difficile. A la sortie de la guerre, il ne reste plus que quelques...

1 juin 1960
La Saint Charles / 1920-1946

La Saint Charles / 1920-1946

La Saint-Chartes de Charenton fut créée en 1920 à... Alfortville. L'abbé BONDE et le Docteur...

1 juin 1946
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus